EXTRA-EDU
10 THÈMES
6. Un certain Humour...

René Magritte, Bouteille peinte (deux hommes en conversation), 1942
"L'humour est une forme d'esprit qui cherche à mettre en valeur avec drôlerie le caractère (...) insolite ou absurde de certains aspects de la réalité (...)."
Dictionnaire Larousse
L'humour avait été un des moteurs du dadaïsme et deviendra essentiel au sein du surréalisme. Il est l'expression d'une révolte, une façon de se libérer des conventions, ou encore une manière d'envisager le monde.
L'humour "que Breton et ses amis ont vénéré comme premier dieu et à qui ils ont fait des sacrifices constants" (Maurice Nadeau) est toujours noir, cherchant à concilier la soif de jeu et le besoin d'action des surréalistes. Le "dîner de cons" en est un brillant exemple. Cette lumineuse idée des surréalistes consiste à réunir des amis complices autour d'un dîner, en précisant que chacun amène un "con" afin d'évaluer qui a trouvé le plus "con"! Il s'agit bien de bousculer la norme bourgeoise par un humour choc.
Pour Magritte, cet humour se traduit par le choc visuel. Il résulte de la rencontre inattendue de choses n'ayant rien en commun, comme c'est le cas dans la Bouteille peinte. Ces associations étranges ne sont pas censées nous faire rire aux éclats, mais nous bousculer dans nos habitudes. Magritte nous montre la dimension absurde des choses qui, pourtant, sont acceptées comme étant logiques par le sens commun.
Même si Magritte avoue qu'il ne peut exprimer ses idées que par la peinture, il achète une caméra amateur en 1956 et prend beaucoup de plaisir aux petits scénarii surréalistes qu'il écrit et met en scène. Ses courts métrages muets ont la fraîcheur des pionniers du cinéma. Ils s'apparentent à sa collection de 8 mm qui ne contient que des courts métrages burlesques. Laurel et Hardy ou encore Charlot y tiennent une place importante. L'image immobile et mystérieuse de son œuvre picturale fait rire à présent dans ses courts métrages. Magritte nous montre une autre facette de sa personnalité, plus légère mais tout aussi poétique.
L'humour de Magritte est noir, choc, burlesque mais avant tout poétique, puisque au-delà du sens logique, il permet de se détacher de la vie afin de la considérer en spectateur.
C.A.