EXTRA-EDU
NEWS
News

News
Expressionnisme et expression - Le choix des conservateurs 4

11.09.2012 > 26.05.2013

En présentant une sélection d’œuvres appartenant aux collections d’art moderne et contemporain, le conservateur, Frederik Leen, propose un approfondissement du thème de l’expressionnisme.

En Allemagne,
Le terme Expressionniste fut attribué à l’œuvre de plusieurs artistes qui travaillaient à Dresde, entre 1905 et 1913, et à Munich, de 1911 au début de la Première Guerre mondiale. La touche vigoureuse de ces artistes produisit des peintures aux figures tordues ou déformées, et aux couleurs saturées. La représentation d’émotions fortes, voire excessives, leur était caractéristique et un humanisme naïf était leur source d’inspiration.

En Belgique,
l’expressionnisme se développa plus tardivement et fit l’objet d’une autre interprétation. Le poète, essayiste et critique d’art, Paul Van Ostaijen, dans une série d’articles publiés peu avant la fin de la Guerre 14-18, écrivit ce dont il s’agissait : la norme esthétique n’est plus la beauté formelle classique, mais réside dans la simplicité du quotidien. Les peintres Paul Joostens et Floris Jespers, ainsi que le sculpteur Oscar Jespers en furent les figures en proue. Constant Permeke, Frits Van den Berghe et Gustave De Smet transformèrent l’expressionnisme, surtout dans les années ‘20, en une variante spécifiquement flamande, caractérisée par des couleurs foncées et des formes construites. Les sujets tirés de la vie paysanne et maritime, évoquent également l’atmosphère domestique, la ferveur religieuse et la vie en ville. Les expressionnistes étaient très prisés par des cercles d’intellectuels, des collectionneurs et aussi sur le plan commercial, grâce à l’implication passionnée des galeries bruxelloises Sélection et Le Centaure. Le marché de l’art en plein essor subit un terrible coup lors de la crise boursière et bancaire de 1929, qui toucha aussi les artistes. Le succès ne reprit qu’en 1932 et 1933, lorsque les stocks des principales galeries et des artistes eux-mêmes furent mis en vente publique.    .

Une sélection circonstanciée
La quasi-totalité des peintures expressionnistes du Musée d’Art moderne trouvent leur place dans cette présentation. Quelques artistes, comme Rik Wouters et Jakob Smits, dont l’œuvre n’est pas précisément reprise dans l’expressionnisme, y figurent également. À la fin du circuit, les œuvres de jeunes héritiers des expressionnistes sont présentées, ceux qui, après 1945, adhérèrent à la totale liberté du geste pictural.


RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

11.09.2012 > 3. 02.2013
Musée d’Art ancien et d’Art moderne
€ 8 / gratuit pour -18 ans en famille
Fermé les lundis

Visites guidées organisées par EDUCATEAM :
groupes scolaires
Durée : 1h30
Tarif : 45€/groupe de 15 max. (W.E : 65€) + 2€ d’entrée par pers.
Gratuit pour les accompagnateurs (1 accompagnateur par groupe)
Langue étrangère +12,5€/guide
reservation@fine-arts-museum.be
T +32 (0)2 508 33 33

groupes adultes :
Durée : 1h30
Tarif : 65€/groupe de 15 max. (W.E : 80€) + 5€ (tarif groupe) d’entrée par pers.
Langue étrangère +12,5€/guide
reservation@fine-arts-museum.be
Réservation online
T +32 (0)2 508 33 33